HITECH

FX

En matière de matériel, il y a bien entendu les nouveautés mais … il y a aussi le vintage

L’histoire des pédales d’effets et des effets en général est assez recente. Cela remonte au début des années soixante. Oui, on utilisait des effets dans les années cinquante mais la gamme de produits était très réduite et marginale. On doit le developpement tardif des effets à deux facteurs, le premier humain et le second technologique. Le facteur humain, c’est l’arrivée de musiciens novateurs et créateurs dans ces sixtie ou l’ouverture d’esprit semble regner. Le second facteur est d’ordre technologique. Les effets sont basés sur l’electronique et celle-ci ne commence son essor qu’a partir de l’invention du transistor.

"Les effets vintage"

Des la fin des sixties on retient surtout le fuzz ou la Wah-Wah. Le but le plus souvent recherché à cette epoque est l’originalité et l’experimentation. L’explosion des effets et leur popularité croit véritablement dans les années soixante-dix et se poursuit encore aujourd’hui.

En 2018,  nous disposons d’outils hyper technologique et pointu, cependant, on se rend compte que beaucoup de vieux effets analogiques sont bien plus musicaux, chatoyant et flatteurs pour nos oreilles. 

L’interet pour les effets vintage commence au début des années 90 avec la vague grunge de Seattle emmené par Nirvana. Les sonorités de ces groupes sont brutes et construites autour de vieille pédale.

Oui, l’effet vintage est attrayant et sa sonorité intéressante. Pourtant le revers de la médaille, et qu’il ne faut pas demander à une veille pédale les possibilités de réglages d’un multi-effet numérique. D’autres part, deux modèles identiques peuvent présenter un grain différent. Oui les parasites sont en effet souvent de la partie

Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.
Olivier RODRIGUES
Pianovintage.fr
No Comments
Leave a Reply